Activité ludique, Expression écrite, Expression orale

Deux jeux d’écritures – Présentation en quatrain / Couleurs et allitération.

Bonsoir ! 🙂

Vendredi dernier, c’était soirée Slam à l’Alliance Française de Oufa, ici, en Russie ! Après avoir fait découvrir ce mouvement poétique, parlé de ses origines, et nous être penché sur quelques textes, nous sommes rapidement passé à des exercices d’écriture. Notre but était alors autant de manipuler la langue que de s’amuser avec elle, comme tout autre exercice d’écriture créative en somme (Souvenez-vous, on a parlé de l’écriture créative ici et !). Et comme cette soirée a eu son petit succès, autant faire partager nos jeux d’écriture !

Jeu d’écritures n°1

Objectifs : Se présenter et faire connaissance avec autrui. Cette étape est primordiale pour constituer le groupe, en cela que les textes produits vont être déclamés, et qu’il faut donc que chacun se sente libre de partager ses écrits et de livrer son intériorité au sein du groupe.

Principe : Il suffit de compléter les amorces du quatrain suivant, en invitant les apprenants à s’emparer de cette structure comme bon leur semble (rime, versification…) et de les compléter comme ils le souhaitent (De manière factuelle, à l’image d’une carte d’identité, ou de manière un peu plus mystérieuse…).

Amorce : Je suis… / J’ai… / Je viens… / Je m’appelle…

Jeu d’écritures n°2

Objectifs : Manipuler la symbolique des couleurs, dégager un lexique à partir d’une couleur et/ou autour d’un son consonantique.

Principe : Faire piocher aux apprenants une carte indiquant une couleur (rouge, orange, vert, noir, blanc, bleu…) et les laisser réfléchir à tout ce que peut évoquer, selon eux, cette couleur, en matière de paysage, d’image, de sensation, de sentiment, d’objet, etc, pour les écrire sur une feuille. Puis, faire un deuxième tour de pioche pour, cette fois, tirer une carte indiquant un son (comme [k], [b], [t]…), et les laisser, à nouveau, réfléchir à des mots, des impressions, qu’ils relient à ce son. Ensuite, il ne reste plus qu’à composer un texte en reliant la sphère de la couleur et la sphère du son.

L’intérêt étant de motiver la créativité, mais aussi de jouer avec la multiculturalité et l’individualité des apprenants : vous pouvez tout à fait mettre plusieurs fois la même couleur/le même son, les textes produits et les thèmes seront tout à fait différents ! (Le vert peut être associé à la nature, mais aussi à la pourriture, par exemple). On avait d’ailler un peu parler interculturalité et symbolique des couleurs avec notre fiche pédagogique sur Klein, d’ailleurs, que vous pouvez retrouver ici)

N’hésitez pas à partager les textes produits avec ces deux jeux d’écritures, qu’ils soient de vos apprenants, ou de vous-même 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s